peuget&actia

 

Peugeot et Actia Téléréparation et télédiagnostic

Très discrètement, la Peugeot 406 restylée est devenue la première auto à adopter en grande série la technique du multiplexage pour les fonctions de confort. Rappelons que le multiplexage consiste à relier les différents équipements du véhicule non plus au moyen de câbles électriques, mais d'un réseau informatique - ou « bus de données » - contrôlé par un calculateur électronique. Cette solution gagne à la fois du poids et de l'espace tout en apportant des fonctions de diagnostic. Un équipement défectueux pourra ainsi expliquer pourquoi il est en panne.

Peugeot va utiliser cette fonction pour ce qu'il appelle la téléréparation et le télédiagnostic. Un technicien ayant à intervenir sur une voiture en panne, sous réserve qu'elle soit multiplexée, pourra connecter par modem le calculateur de la voiture à une centrale informatique située à Erfurt, en Allemagne. Cette centrale d'assistance est gérée par IBM. Les ordinateurs de la centrale analysent les informations reçues de l'automobile, puis renvoient un diagnostic au technicien dans l'auto. Certaines pannes peuvent même être réparées depuis l'Allemagne, et cela même si la voiture se trouve à des milliers de kilomètres de là.

 
 
Commentaires
Vous ne disposez pas des autorisations requises pour ajouter des commentaires.